[Tribune – Mag #76] Une page se tourne, écrivons la suite ensemble !

Tribune politique | Magazine Meurthe-et-Moselle | n° 76, Juillet 2020

A quelques semaines du dernier scrutin municipal, nous souhaitons tout d’abord adresser nos félicitations et nos encouragements à l’ensemble des conseillers municipaux, adjoints et maires élus à l’issue de cette élection si particulière.

L’abstention record doit nous interroger, sans nous résigner ! Il y a urgence à rénover et penser autrement la vie démocratique de notre pays.

A Nancy, la victoire de la gauche réunie autour de Mathieu KLEIN et du projet « Nancy en Grand » est historique. Après 6 années à la tête du Conseil départemental de Meurthe-et-Moselle menées avec volontarisme, humanisme et pragmatisme, Mathieu KLEIN se hisse aujourd’hui dans de nouvelles responsabilités à Nancy et à la Métropole et cède de facto sa présidence départementale.

Nous saluons son engagement continu pour la Meurthe-et-Moselle depuis son arrivée il y a plus de 21 ans aux côtés de Michel DINET, comme conseiller général de Nancy Nord, puis vice-président et enfin comme Président. Entouré d’une majorité plurielle, il a lancé et animé avec audace le projet départemental de ce mandat 2015-2021 portant les solidarités sociales, territoriales et générationnelles au cœur des politiques publiques de notre Département.

Valérie BEAUSERT-LEICK lui succède en tant que présidente de notre Département. C’est une réelle fierté partagée. Femme d’engagement, combative et ancrée dans des valeurs de gauche, elle va conduire les destinés de notre collectivité avec conviction et sens des responsabilités.

Première vice-présidente du Département depuis mars 2015, déléguée à la solidarité avec les territoires et aux stratégies d’aménagement, elle a démontré pendant ces 5 années de mandat son attachement aux services publics et à la place des collectivités locales dans le processus de développement territorial.

Valérie aura à cœur de poursuivre et d’intensifier les axes de notre projet. Elle est par ailleurs convaincue du rôle essentiel joué par les citoyens et les partenaires dans l’organisation de notre société.

Une page se tourne, mais la fidélité aux idées progressistes et de justice sociale, qui scellent notre majorité depuis 1998, est le socle de nos engagements au quotidien au profit de tous les Meurthe-et-Mosellans.


POUR UN RÔLE RÉAFFIRMÉ DES COLLECTIVITÉS DANS LA FRANCE D’APRES

La fin de l’état d’urgence sanitaire ne doit pas effacer la difficile période que nous venons de traverser, et ses répercussions sociales et économiques.

Nous remercions très sincèrement tous les personnels des établissements sanitaires et médico-sociaux, les salariés des services de soins à domicile, toutes celles et ceux qui ont travaillé et œuvré au quotidien au bien-être de nos concitoyens les plus fragiles. Nous souhaitons renouveler toute notre gratitude aux agents de notre collectivité pour leur engagement durant le confinement et après.

La crise a également démontré le rôle indispensable joué par les collectivités locales et territoriales, auprès de nos concitoyens.

Durant cette période, le conseil départemental s’est, lui aussi, fortement mobilisé sur l’ensemble des territoires via ses politiques de solidarité, de veille sanitaire, d’insertion, de soutien à l’économie sociale et solidaire, d’éducation, de médiation culturelle ou de mobilités. Dans ce contexte, notre Département a confirmé sa capacité de réaction rapide et efficace, face à un Etat central, rigide et lointain.

Avec de nombreux départements, nous militons pour une nouvelle et réelle étape de décentralisation, clarifiant les champs de compétences transférées à chaque collectivité. Parallèlement, l’Etat doit se consacrer à ses missions régaliennes en assurant l’unité nationale, la cohésion sociale et la justice territoriale, donnant ainsi au citoyen le pouvoir d’agir sur son quotidien, tout en garantissant la solidarité avec les territoires.

Pour cela, les Départements devront avoir les moyens de leurs compétences. La perte d’autonomie financière et fiscale est aujourd’hui un facteur dégradant nos capacités à innover, investir et mener des actions au profit des habitants de notre département.


En cet été un peu particulier, nous vous souhaitons de partager et de vivre des moments de bonheur et de plaisir en découvrant la Meurthe-et-Moselle sous toutes ces formes.

Michèle Pilot, présidente et les élus du groupe Socialiste, Écologiste et Républicain